Après la troisième séance

Lors de la troisième séance, les gestes de base autour de TXM se sont mis en place. Nous avons commencé à nous intéresser aux corpus structurés (création d’une partition et d’un sous-corpus) et à la préparation d’un dossier contenant des articles d’une discipline universitaire ainsi que le fichier des métadonnées, appelé “metadata”, pour TXM.

Parlons-en, du fichier “metadata”. C’est peut-être ce qu’il y a de plus épineux à produire pour un import TXT + CSV dans TXM. Le procédé est expliqué dans le manuel TXM, section 16.1.

Vos fichiers texte doivent être le plus propre possible, c’est-à-dire sans caractères parasites (pas forcément visibles à l’oeil nu). Je conseille d’appliquer, avant de convertir le tableau en format CSV, la fonction “Effacer les formats” d’Excel ou “Effacer le formatage direct” de LibreOfficeCalc.

Si l’on continue à avoir des problèmes d’affichage des métadonnées dans TXM, on peut ouvrir son fichier avec LibreOfficeCalc et vérifier si l’encodage est correct et si les contenus des colonnes sont bien séparés par des virgules et non par des point-virgules. Ces derniers peuvent être remplacés manuellement, le cas échéant, ou à l’aide d’un logiciel utilitaire comme de Geany.

Un tutoriel vous est proposé sur Youtube et aussi dans ce carnet Hypothèses.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.